Petit-Couronne : Un risque amiante suite au démontage de Petroplus ?

4 juin 2017

Découvertes, Magazine

Suite à la fermeture de la plateforme des blogs de L’Obs, voici la copie d’un post d’avril 2015 :

Le 20 avril 2015 à 15h24

Démontage de Petroplus Petit-Couronne : Un risque amiante ?

inShare

DSCF0297.JPGC’est une histoire incroyable ! Après des années de pollution de l’air par les cheminées de la raffinerie de Petit-Couronne, après la pollution de la nappe phréatique découverte en 1989, il est maintenant évoqué un risque amiante.L’information viendrait d’élus syndicalistes de l’entreprise Pétroplus et la question a été soulevée par deux articles. L’un, datant du 27 mars 2015, provenant d’un site Web de la CCI Normandie, avec la très sérieuse source de l’Agence Normande d’Information (ANI), et l’autre du site Web de Paris-Normandie et daté du 5 avril 2015. L’article de Paris-Normandie a été repris par le blog de FO Plateforme de la Mède. A ce jour c’est à peu près tout ce qui existe sur le Moteur de recherche Google à ce sujet.L’évocation de ce risque amiante fait suite au démontage de certains bacs de stockage d’hydrocarbures visibles le long du CD3 (D3). La route sépare la partie raffinerie de la partie stockage et l’ensemble sépare de fait les habitants de Petit-Couronne de ceux de Grand-Couronne.

DSCF0297

Concernant certains bacs en cours de démontage, le non-spécialiste peut vraiment être surpris par l’apparence que ceux-ci ont. On devine que la structure extérieure a été retirée. Ensuite, devant l’aspect des tôles restantes, c’est l’étonnement. Ont-elles été attaquées par le « Développement de chancres bactériens induisant des phénomènes de corrosion pouvant entraîner le perçage des réservoirs » (voir le site focmicrobiologie.com), ou est-ce le résultat de coups de pelleteuse ?

Plus surprenante encore est la casse de l’enceinte d’isolation extérieure d’un bac de dimensions plus modestes, faisant à priori partie d’un groupe de six.

DSCF0299

Sur le site de l’Association Nationale de Défense des Victimes de l’Amiante (Andeva), il est indiqué l’existence de « Bourre d’amiante pour le calorifugeage de tours, chaudières, tuyaux, gaines électriques, chauffe-eau, frigos, navires, autos ou matériel ferroviaire, équipements industriels et divers ; » et de  »Flocage d’amiante sur structures métalliques, murs ou plafonds (protection incendie) ; »

Lorsque l’on observe de façon attentive l’enceinte « cimentée » sur l’image précédente, on voit, dessous une structure indéfinie, à l’extérieur une fine couche grise et entre les deux une épaisseur d’aspect blanchâtre, ici à l’air libre.

DSCF0298

Bacs-ConvertImage

http://normandinamik.cci.fr/205566-la-deconstruction-de-lex-raffinerie-petroplus-debute-fin-2014-cgt

http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/2899470/petroplus–l-effacement#.VTTb3OlOK9A

http://www.focmicrobiologie.com/raffinage.htm

http://andeva.fr/?-Prevention-

Photos : florentb – Recadrage : Google Maps

, , , , , , , , , , ,

À propos de rouen7normandie

Pages animées par Florent B, rédacteur, reporter. Présent en ligne depuis 2010.

Voir tous les articles de rouen7normandie

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Huntdnut |
Shadnivo |
nooptymmon001 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mayweather15568
| jadaraxa02
| kalajing99b